Présentation

Un petit bout d’histoire

Créé en 1996, Hippopassion a repris une a.s.b.l. en difficultés financières qui pratiquait l’hippothérapie et l’équitation adaptée à Baugnée (entre Tavier et Berleur). La dette est reprise et un nouveau projet est lancé…

Pendant deux ans et demi, l’a.s.b.l. Hippopassion a partagé les installations du manège du Vieux Château à Neuville-en-Condroz.

En 1998, le Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle de Fraiture (C.N.R.F.) recherchait un partenariat avec un manège à but social pour élargir les pratiques thérapeutiques auprès de ses patients.

Par ailleurs, Hippopassion avait la volonté d’améliorer le bien-être et le confort des bénéficiaires en cherchant un autre site plus adapté à la population handicapée.

Une heureuse rencontre se produit… En juin 1999, Hippopassion déménage dans une nouvelle infrastructure à Fraiture en Condroz.

Le Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle de Fraiture est propriétaire du manège. Leurs patients en revalidation sont suivis en hippothérapie par leurs services de kinésithérapie et d’ergothérapie à raison de 18heures par semaine.

Hippopassion est responsable de la gestion, de l’exploitation et de la maintenance du manège. Elle possède sa propre clientèle. Une convention lie les deux parties par un bail de longue durée.
Un grand chantier de rénovation de l’infrastructure a été entrepris durant l’année 2011 pour améliorer les conditions d’accueil et s’adapter aux évolutions de l’asbl.

En mai 2014, les activités d’Hippopassion s’étendent sur le site de la Faculté vétérinaire du Sart Tilman à Liège à raison de 3 jours par semaine.

Votre asbl mise à l’honneur

Après avoir reçu le prix Nanesse le 19 juin 2017 récompensant un mérite sportif en province de Liège, notre directrice Géraldine Senterre – ainsi que toute l’équipe d’Hippopassion – a été nominée comme Talent Wallon au Parlement de Wallonie.

Nous faisons ainsi partie de la quinzaine de talents wallons mis à l’honneur cette année. Ce sont deux de nos thérapeutes, Laura Lefèvre et Kathleen Delsael, qui se sont rendues sur place le 29 juin afin de nous représenter et recevoir ce beau prix.